Comment réaliser une dalle de terrasse en béton ?

Sommaire


  1. Quel type de dalle choisir pour réaliser votre terrasse ?
  2. Quels sont les différents types de béton pour terrasse ?
    1. Les types de béton
    2. Ce qu’il est nécessaire de savoir avant les travaux
      1. Quel est l’emplacement idéal pour votre terrasse ?
      2. Quelles sont les dimensions de votre terrasse ?
    3. Important à savoir !
  3. Réaliser soi-même sa terrasse
    1. Le matériel à vous procurer pour réaliser vous-même votre terrasse
    2. Les différentes étapes du chantier
  4. Comment entretenir une terrasse en béton ?


La terrasse est l’endroit parfait pour réussir à profiter des beaux jours.

Vous désirez construire votre propre terrasse en béton ?

Continuez de lire notre article pour découvrir toutes les informations essentielles sur les terrasses, nos conseils, mais également un tutoriel pour réaliser les travaux vous-même !

Quel type de dalle choisir pour réaliser votre terrasse ?

Avant toute chose, réfléchissez bien au type de dalle que vous désirez mettre en place dans votre jardin :

  • Dalle pleine : un dallage simple en coulant du béton.
  • Dalle assemblée : dalles préfabriquées à poser.
    Cette technique est moins onéreuse qu’une dalle pleine mais aussi plus simple à poser.
    De plus, lorsqu’une fissure apparaît, il suffit de remplacer la dalle endommagée.
    Par contre, il est important de savoir que la dalle sera moins durable dans le temps.

Quels sont les différents types de béton pour terrasse ?

Généralement, l’aspect esthétique est un point extrêmement important lorsqu’on envisage de construire une terrasse.

Choisissez donc votre béton en fonction de vos préférences.

Les types de béton

  • Béton standard : il est généralement dosé à 350 kilos par mètre cube et possède une consistance semi-épaisse.
    Il est extrêmement résistant, et il est aussi plus utilisé.
    Il s’adapte facilement aux dalles de terrasse mais aussi aux fondations.
  • Béton désactivé : Il contient des graviers apparents grâce à l’ajout d’un adjuvant.
    Néanmoins, la mise en place est plus compliquée que pour le béton traditionnel et le béton désactivé est également plus cher.
  • Béton coloré : grâce à l’ajout de pigments, il vous est possible d’opter parmi une large gamme de coloris.
    Il est à noter que ce dernier est plus cher que le béton traditionnel.
  • Béton ciré :il présente une surface lisse et mate mais également un grand choix de couleurs.
    Il est davantage utilisé pour les intérieurs.
  • Béton lissé : il présente un aspect lisse et brillant similaire au béton ciré.
    Cependant, son temps de séchage est plus long, et il possède moins de choix de couleurs.
  • Béton imprimé : des motifs sont apposés grâce à un pochoir lorsque le béton n’est pas totalement dur.
    Il nécessite un nettoyage pour réussir à enlever les aspérités (comme par exemple le nettoyage haute pression).
  • Béton lavé : ce dernier s’apparente au béton désactivé, les graviers sont apparents après lavage à l’aide d’un nettoyeur haute pression.

Ce qu’il est nécessaire de savoir avant les travaux

Il est très important de vous poser les bonnes questions avant de commencer votre chantier de terrasse !

Quel est l’emplacement idéal pour votre terrasse ?

L’emplacement est un véritable point clé pour la construction de votre terrasse !

Généralement, il est déterminé suivant l’orientation de votre domicile.

Si vous désirez profiter du soleil une grande partie de la journée, une orientation sud sera privilégiée.

L’installation d’un store peut également être extrêmement pratique pour pouvoir bénéficier de l’ombre.

Quelles sont les dimensions de votre terrasse ?

Il est impossible d’attaquer la mise en place de votre dalle de terrasse en béton si vous ne connaissez pas ses dimensions.

Elles sont à adapter en fonction du désir d’utilisation de votre terrasse mais également du matériel que vous désirez y installer.

Prenons l’exemple d’une installation d’une table de jardin et de chaises, il faudra comptez entre 4 et 10 m2.

De plus, il est généralement préférable de prévoir une largeur minimale de 3 m afin de pouvoir se déplacer aisément autour de la table.

Important à savoir !

Il est possible de faire appel à un expert qui vous aidera à réaliser votre plan de la terrasse avec des dimensions parfaitement adaptées à vos besoins.

Réaliser soi-même sa terrasse

Le matériel à vous procurer pour réaliser vous-même votre terrasse

Voici une liste non exhaustive du matériel dont vous aurez besoin pour construire une dalle terrasse en béton :

  • Piquets,
  • Cordeau,
  • Pelle
  • Gravier concassé,
  • Dame manuelle,
  • Planches de bois,
  • Scie sauteuse,
  • Film plastique,
  • Treillis soudé,
  • Joints de dilatation,
  • Niveau à bulle,
  • Râteau,
  • Taloche,
  • Règle maçon aluminium (2m),
  • Produit de cure,
  • Fil à ligaturer,
  • Vis à bois,
  • Pioche,
  • Fil à plomb,

Les différentes étapes du chantier

Une fois que vous avez à disposition tout le matériel nécessaire, vous n’avez plus qu'à commercer votre chantier.

  • Préparer le terrain
    Il reste à prendre en considération, avant de préparer la construction de la dalle béton, sa profondeur.
    En comptant les différentes sous-couches qui la composent (tels que les graviers, le polyane), la profondeur parfaite se situe entre 20 et 40 cm.
    Marquer l’emplacement à l'aide de piquets implantés sur les 4 coins et aussi reliés grâce à un cordeau.
  • La fouille
    Pour des surfaces inférieures à 10 m2 , une simple pelle et une pioche sont suffisantes pour creuser l’emplacement.
    Par contre, si la surface est plus importante, vous devrez recourir à la location d’une minipelle.
    Réalisez le décaissement du sol jusqu'à la profondeur désirée.
    Versez ensuite une couche de graviers sur une épaisseur de 10 à 20 centimètres.
    Puis damez avec une dameuse manuelle afin de répartir de façon homogène les graviers.
  • Le coffrage
    Cela permet de bien fixer les limites de votre dalle mais aussi d’assurer le maintien du béton jusqu'au séchage complet.
  • Le ferraillage
    Procédez à la pose de l’armature.
    Cette dernière rendra la structure de votre dalle beaucoup plus solide.
  • Le coulage du béton
    Votre chantier est désormais opérationnel, vous pouvez couler le béton.
    Laissez sécher au minimum 36 heures.
  • Le revêtement
    Généralement, il est préférable d’attendre un à deux mois avant de passer à la pose d’un revêtement de terrasse (carrelage, bois…).
    Si vous devez faire face à des intempéries entre temps, protégez votre dalle à l’aide d’une bâche !

Comment entretenir une terrasse en béton ?

Pour réussir à entretenir votre terrasse en béton, nous vous conseillons de la laver régulièrement avec de l’eau savonneuse.

Pour se débarrasser des tâches plus incrustées, utilisez du bicarbonate de soude.

Pour conclure, si vous avez opté pour la pose d’un carrelage en choix de revêtement, vous avez la possibilité d’appliquer du produit anti-moisissure sur les joints.

Pour couler votre terrasse en béton, n'hésitez pas à faire appel à nos conseillers Duhamel-Paysagiste et à réaliser gratuitement votre devis.

Autres articles

© 2022 Top Paysagiste - Tous droits réservés -

Mentions légales - Contact

banner